Les croix sur Saint-Alban


La Croix Boulard

La Croix Percée

La Croix Rose

Croix de Belle Issue

Croix du cimetière

Croix des Clos

Croix des Fontaines d'en Haut

Croix de La Gauvel

Croix de la Goublaye

St Guillaume de la Goublaye

Croix du Chesnay

Croix de Mille Mottes

Croix de la Mission

Croix de la Noyette

Croix du Poirier

Croix du Pré au Chaud

Croix de Saint Vréguet

Croix du Souchay

Croix du Temple

Croix du Bas de la Source

Croix du Vau Blanche

Croix de la Ville Cochard

Croix de la Ville Tual

Croix de l'église

Une croix si modeste soit-elle est un monument qui a une signification précise. En bois, granit ou grès, elles furent parfois dons des habitants du quartier.
Le clergé fut souvent à l’origine de leur édification : croix de mission dressées à la fin des prédications évangélisatrices, ou anciennement les croix aux fûts à « écots » lors des épidémies.
D’anciennes croix furent restaurées au milieu du XXème siècle par des familles ayant fait un vœu ou en mémoire d’une grâce obtenue.
Nombreuses croix de la région de Saint-Alban sont dues au ciseau d’Yves Hernot, statuaire de grand talent, ancien élève de l’école des Beaux-Arts. Né à Lannion, où il avait ses ateliers, Yves Hernot, construisit des monuments, tant religieux (calvaires, chapelles, pierres tombales, etc.) que laïcs (statue de l’amiral Duquesne pour Concarneau, etc.) dans toute la France, à Jérusalem, Les Cayes (Haiti), etc.


Michel Grimaud - Photos de Jean-Yves Guernion