L'église

L'église
L'église est placée sous le culte de Saint Alban, martyr chrétien mis à mort le 22 juin 209 en Angleterre.
L'édifice religieux se compose d'une partie romane du XIIème siècle, aux vitraux modernes, et un choeur du XIVème siècle dont le chevet est plat et les bas-côtés à trois travées. Il est séparé de la nef par un arc diaphragme.
Le mur du cimetière est réalisé en 1680. En 1683, le bas-côté sud du choeur est reconstruit à neuf. En 1701, le pignon ouest est refait, les fenêtres de la cotale sud sont agrandies. En 1753, la sacristie est construite. Le sol du choeur est rehaussé. Depuis cette époque le maître autel cache le bas de la grande verrière. En 1923. cette grande verrière est classée aux monuments historiques. En 1926 et 1927, les cotales sud et nord du choeur font l'objet d'une reconstruction ainsi que les fenêtres ogivales de la nef. Le début de ce millénaire a été ouvert par une restauration complète de l'édifice : toiture, clocheton, lambris de la nef et du choeur, murs intérieurs. Le retable attend le secours des finances publiques pour retrouver sa jeunesse.
Le choeur de l'église possède une des plus anciennes verrières de Bretagne réalisée de 1312 à 1328. Elle représente la Passion du Christ. En 1541, quelques panneaux du vitrail ont été remplacés dans un style renaissance de facture allemande. Cette verrière a fait l'objet de plusieurs restaurations.
Verrière
Le mobilier : le maître autel a été réalisé en 1677, c'est l'oeuvre d'un menuisier de Lamballe. Dans les niches, présence des quatre évangélistes, le tabernacle porte l'Arche d'Alliance. Les deux corps latéraux du retable sont installés en 1685, des niches reçoivent les statues de St Alban, patron de la paroisse, St Guillaume, saint né sur la commune et évêque de St Brieuc, St Lunaire, moine de la Bretagne insulaire ayant converti les païens de ces rivages de la Manche. Deux bénitiers sur lesquels les paysans d'autrefois frottaient les lames de leurs faux et de leurs faucilles avant les moissons.
Les vitraux de la nef romane, réalisés par un atelier de St Brieuc, ont été offerts par les paroissiens.